alt

Léman 2030

Le nombre de passagers entre Lausanne et Genève devrait doubler d’ici 2030 pour atteindre 100 000 personnes par jour. Le projet CFF Léman 2030 – le plus important projet ferroviaire de la prochaine décennie en Suisse – vise à augmenter la capacité du réseau ferroviaire sur cette ligne, notamment celle des gares de Lausanne, Renens et Genève.

La gare de Lausanne constitue le centre névralgique du projet. Dès 2021, les CFF procéderont à l’allongement des quais, qui atteindront 420 mètres, et à l’amélioration de l’accès aux quais grâce à de nouveaux passages sous-voies. Ces améliorations permettront la mise en service de trains d’une longueur de 400 mètres et d’une capacité de 1050 places assises. La ligne Lausanne–Renens sera ensuite équipée de quatre voies continues. Ainsi, la cadence au quart d’heure pourra être introduite entre Genève et Lausanne. Dans le même temps, un RER transfrontalier, le Léman Express, sera également introduit en Suisse romande. Une ligne à double voie longue de 16 km, construite dans le cadre du projet CEVA, constitue la pièce maîtresse de ce nouveau RER. Elle sera en grande partie souterraine et reliera les gares de Genève Cornavin, des Eaux-Vives et d’Annemasse (FR). Avec la connexion des deux réseaux ferroviaires suisse et français, cette nouvelle ligne renforcera la vocation transfrontalière du Léman Express. La mise en service complète est prévue pour décembre 2019.